Tous contre l’obésité, au détriment du soin du patient -Santé n°2-

Pour lutter contre l’obésité, il faut commencer par améliorer le soin apporté aux personnes obèses

Voici le second article consacré à la santé des personnes grosses/obèses/rondes, dans le précédent je vous présentais ma position sur le sujet. Je n’aime pas parler de ma vie privée et encore moins de santé, pourtant celle-ci m’éloignait parfois de mon blog. J’ai décidé de mettre à profit ces années passées chez les médecins et spécialistes en tout genre en partageant mes expériences, et par la même occasion l’expérience de certaines femmes que j’ai rencontré.

Mes prochains articles Santé seront liés à « l’obésité » (pour employer le terme médical). Je ne peux pas partager mon expérience sur le sujet en séparant tous ce qui est lié au poids car il ne resterait plus grand chose..c’est inévitable quand on dépasse un certain IMC.

Dans les campagnes contre l’obésité, tous le monde se focalise sur la nutrition et de la chirurgie bariatrique, du coup je n’en parlerai pas, il y a déjà une multitude de sujets la dessus. Certes c’est une des causes de l’obésité chez certaines personnes, mais il n’y a pas que ça. Si on veux lutter contre l’obésité efficacement il y a d’autres combats à mener en complément.

Je vais utiliser comme fil conducteur cette lutte, c’est un sujet inévitable qui influence les interactions entre les professionnels de santé et les patients obéses. Je vous expliquerais pourquoi selon moi le milieu médical gère mal l’obésité, la façon d’aborder le sujet est soit inadéquate, incomplète ou absurde. Ensuite je vous parlerez de la façon dont les gros sont accueillis, diagnostiqués et soignés. Je laisserais de coté les bonnes expériences qui sont surement majoritaire et je me focaliserais sur ce qui devrait être améliorer.  Le sujet est complexe et je ne pourrais pas développer toutes mes idées, j’espère seulement que ces débuts de réflexions pourrons créer des discutions, pour qu’on ose enfin aborder le sujet de la santé chez les gros et qu’on puisse remettre en question un système qui n’est pas sans failles.

(Je n’ai pas envie d’employer uniquement le mot obèse qui est le terme médical, ni « ronde », encore moin pour qu’on vienne ensuite me dire « ennh mais t’es pas ronnnde t’es obéz », bon appelons un « gros » un « gros », sans que cela soit négatif ni dégradant). (suite…)

Red Coat

Il y a quelques temps je vous parlais de la couleur rouge, je la trouve très jolie sur les autres, mais je n’arrive pas à l’apprivoiser. J’avais porté une chemise rouge avec du noir, mais sans conviction. Cette fois-ci je retente l’aventure avec des couleurs plus clairs.

SOASOA VESTE ROUGE (3)

(suite…)