Difficile de faire plus explicite, au moins vous êtes fixés, nous allons parler de grossophobie (assumé ou subtile). Evidemment on peut avoir des remarques déplacées dans plusieurs cas, mais je parle surtout de ce que je sais.

L’autre jour sur Facebook je me retrouve encore une fois devant une histoire de commentaires grossophobes dans le genre « c’est pour ton bien ». Je ne développerais pas la (non) pertinence de ces propos, depuis le temps vous savez ce que j’en pense! Que chacun fait se qu’il veux de son corps et de sa vie! Ce genre de remarques sont souvent déplacées, infantilisantes et inutiles, surtout sur le net quand elles sont adressées à des inconnus. Ca n’apporte rien de positif et pourtant c’est souvent justifié par de bonnes intentions. Je me demande juste: POURQUOI?? Pourquoi écrire ce genre de commentaires et le faire PUBLIQUEMENT.

Je pars du principe que toutes les actions sur internet sont faites pour une raison, je ne dis pas que c’est une bonne raison ou que c’est pertinent. Mais que se soit pour se divertir ou pour faire réagir, il y a forcement quelque chose qui pousse à taper un mot plutôt qu’une autre, écrire en public plutôt qu’en privé, ou utiliser des insultes plutôt que des mots neutres.

Quand quelqu’un va sous la photo d’une personne grosse -célébrité ou pas- pour dire « tu devrais faire-ci, fait ce sport, va voir ce docteur, ceyy pa bienn pour ta santay », et je vous passe les insultes? Quel est la raison qui pousse cet personne à écrire ces remarques à un inconnu, ou même a une personne qu’elle connais, mais sur les réseaux sociaux quand même hein histoire de marquer le coup. Alors pourquoi? Quel est le but?

Vous me direz, c’est normal de nos jours. Sauf que non tout le monde ne fait pas ça, mais oui c’est assez courant. Ca veut surtout dire que beaucoup de personnes ont l’impression que c’est normal de se mêler de la vie des autres. A force d’y réfléchir j’ai plusieurs théories.

  • « C’est pour ton bien » Déjà on oublie l’altruisme, je n’y crois pas une seconde. Quand on s’inquiète pour un proche on ne l’affiche pas publiquement, on essaye de le comprendre. Quand aux gens qui ne se préoccupent pas des drogués, des malades, des SDF mais qui sont bizarrement sont experts en obésité et font des diagnostic rien qu’en regardant les photos des autres..il faudrait qu’ils revoient leurs valeurs, ou qu’ils assument le fait d’avoir un problème avec l’obésité ou l’esthétique « du gros ». Au pire c’est juste du voyeurisme déguisé en compassion, mais sans l’option empathie et tact. Dans tous les cas, ça ne fait pas de bien.
  • « Je sais pas pourquoi tu es comme ça, MOI je pourrais pas, JE ferais ça à TA place » dixit quelqu’un qui n’est pas à notre place. Les gens projettent souvent leurs vie sur les autres.

=>Soit ils ne connaissent pas un problème et pensent quand même avoir la solution, forcement ils partagent de bon coeur. Un peu comme ceux qui veulent imposer leurs religions, leurs mode de vie, en gros leurs choix est meilleur! On a des expériences différentes mais peut importe pourquoi on ne ferait pas comme eux?? Les échanges sont encore plus intenses quand ils ont un problème avec l’obésité, ils ont peur des gros/d’être gros et font une petite fixette la dessus, c’est dommage qu’ils n’aient pas peur  d’être SDF ou d’être malade, car il y a des gens qui auraient tellement besoin de leurs temps et de leurs energie.

=>Deuxième option, ils connaissent le problème, ils ont trouvé la solution! Donc on devrait l’appliquer aussi! Normal non? C’est pas comme si on été tous différents. Là c’est comme ceux qui ont découvert une nouvelle religion ou qui ont arrêté de manger des patates et se sentent tellement mieux! Un petit harcèlement, un peu de culpabilisation et une pointe de haine pour se motiver, tout ça c’est pas bien grave, de toute façon quand la victime personne ouvrira les yeux elle se sentira tellement mieux! Hé oui suffit pas de vivre sa petite vie tranquille, il faut convertir les gens, c’est tellement généreux d’ignorer le passé et les désirs de chacun pour imposer sa pensée unique. #renaitre #healthy #eatclean #souffrirpourêtrebelle #sedetesterpouravancer #ladepressionyaquecadebon #uneTCAmieuxqu’unrepas (oui oui je maudit ces sites qui passent par la haine de soi pour motiver la perte de poids)

  • « Bidule à fait ça et ça marche comme-ci tu dois faire ça » , aka « je sais tout mieux que toi ». Vous vous demandez pourquoi les gens on besoin de donner des conseils ou d’étaler leurs savoir sur un sujet qui ne les concerne pas? Par altruisme? Ou alors ne serait-ce pas plutôt pour se mêler de tout? Ou se mettre en avant tout simplement? C’est pas forcement méchant, mais untel à lu quelque part quelque chose sur l’obésité entre un sujet sur les pingouins et les pyramides, entre deux ragots sur facebook et une emission de TV. Il est maintenant expert sur le sujet, et peut donc aller éduquer son entourage. C’est le genre de personnes  qui distribuent des « mais pourquoi tu te fais pas opérer?? Tu sais Bidule  elle ressemble à Kate Moss maintenant », il ne mentionnera pas les contre-indications puisque son étude du sujet n’est pas allé jusque là, ni les risques, ni les ratés, ni les répercussions sur la vie ou les études scientifiques, ce genre de détails ne sont pas assez croustillants pour briller en soirée. Une fois l’info balancé, il s’en ira le cœur leger en se disant que vous dormirez moins bête. Envie d’informer ou satisfaction d’avoir pu informer?
  • Je vous passe les insultes de ceux qui veulent juste se divertir, troller et se moquer pour rire un peu. C’est tellement évident et petit que ca ne mérite pas un paragraphe.
  • Je laisse de coté le sujet des médias qui utilisent les gros pour faire le buzz, faire des émissions qui jouent sur le voyeurisme où ils vont zoomer sur les bourrelets. Si vraiment le but était d’informer je pense que les reportages passeraient sur Arte ou dans le journal de la santé et non pas dans Tellement Vrai et Confession intime, non?
  • Il reste une dernière remarque, je pense que nous rencontrons souvent un mélange de tout ce que j’ai cité plus haut. Dans toutes ces remarques grossophobes il y a une part de voyeurisme, de curiosité, de divertissement, d’envie de convertir à « un autre mode de vie » ou le fait d’être mr-je-sais-tout, cependant il y a encore une remarque qui énerve particulièrement: « Faut bien que quelqu’un le dise!! » Avec un peu de « C’est pour son bien/ [inserer une insulte]/ faut faire comme moi #healthy #eatclean / les gros ont X chance d’avoir tel maladie blablabla » C’est la phrase bonus, mot compte triple, ceux qu’on dit aux autres quand on débat sur le sujet, on fait d’abord la remarque au gros en question et on va se justifier auprès des potes pour montrer qu’on est le bon samaritain qui changera la vie de cet personne, en plus on maîtrise le sujet, on a un mode de vie exemplaire, et on insère une petite insulte ou blague pour se marrer un peu. C’est vrai les gros ne savent qu’ils sont gros! Je pourrais passer la journée à vous dire ce qui ne vas pas, mais ce n’est pas le but de cet article. Dans ce genre de remarques, nous voyons bien que le sujet « du gros » et un bon sujet de conversation, une occasion de divertir les copains et se la raconter en même temps.

Au final dans tout ces exemple, lorsqu’un commentaire de ce genre est posté ce qui compte c’est le sentiment qu’on éprouve quand on l’écrit! Que ce soit de la satisfaction car on a fait une blague et on va faire rire les copains aussi débiles que nous. Ou le sentiment d’avoir changer la vie de quelqu’un. L’impression que notre avis compte et qu’on maîtrise un sujet, peut être même qu’on impressionne! Le soulagement d’avoir averti quelqu’un contre quelque chose qui nous effraie. Le soulagement car grâce à nous cette personne ouvrira les yeux sur sa pauvre condition. On pourrait continuer longtemps.

Rare sont les remarques qui sont sincères et désintéressées, surtout sur internet! Je suis persuadée que les « conseils » qui se veulent positifs et les remarques grossophobes, ne sont que des gestes plus ou moins égoïstes qui ne feront que contenter la personne qui fait la remarque et ne feront que blesser la « grosse » personne. Ceux qui pensent que « critiquer c’est aussi créer le déclic », c’est qu’ils pensent que pour avoir conscience de son corps et de sa santé il faut passer par la souffrance et la haine de soi. C’est tout ce que ce genre de remarques apporte, c’est dire à la personne « tu es moche, tu es en mauvaise santé, reprend toi, tu devrais te détester ». Si on tiens vraiment à quelqu’un, on la soutient et ou fait passer le changement et la prise de conscience par un message positif. C’est important de ne pas alimenter ce cercle vicieux de haine et de tristesse. Si vous faites ce genre de remarques (pas besoin d’être mince pour les faires), posez-vous les vrais questions et demandez-vous si c’est vraiment utile, et pourquoi vous avez besoin d’être aussi violent dans la façon de faire.

Pour les personnes qui voudraient me dire que « c’est pour mon bien », j’ai d’autres idées à vous suggerer si vous souhaitez que nous restons en bon termes. Si vous vous souciez vraiment de ma santé et de mon bien être, je ne serais pas contre un séjour au spa (avec un jacuzzi c’est possible?), un massage, un virement ou une jolie robe, vous connaissez ma taille :).

13 Comments on « C’est pour ton bien » ou « pourquoi faire des remarques aux gros qui n’ont rien demander »

  1. Comme nous toutes, j’ai souvent été sujette à des remarques déplacées, des moqueries complètement débiles et autres. Venant de ces personnes, cela ne m’étonnait pas, ils avaient une maturité 0. Mais il y a deux ans, après une petite dépression, je ressentais palpitations et malaises pour rien. Je décide d’aller voir un cardiologue pour m’assurer que tout allait bien et la dernière chose qu’il me dit « vous ne m’en voudrez pas si je vous dis que vous avez clairement du poids à perdre ». A croire que ces palpitations étaient la conséquence de mon surpoids.

    J’ai compris quelques semaine après qu’il s’agissait juste de la pression de mon école, en rien mon « surpoids ». Même les professionnels de la santé se permettent parfois des remarques déplacées.

    Quand je suis face à des remarques de ce genre, j’utilise toujours le sarcasme pour remettre ces personnes à leurs places, ça marche plutôt bien, ça les calme 😉

  2. Très bel article. J’aime beaucoup ton franc parler.
    C’est vrai qu’il y a toujours des gens qui pensent savoir ce qui est bon pour nous, et donne des conseils dont on se passera bien.
    Chacun fait ce qu’il veut de son corps, je suis tout à fait d’accord !
    Bonne continuation et reste comme tu es! Tu es très jolie !
    Bye
    Johanna
    http://janna-dana.blogspot.fr/

  3. A qui le dis-tu ! Je comprends tout à fait ton coup de gueule. Personnellement j’ai remarqué que je vivais dans ma petite bulle et que je n’entendais que très rarement ce genre de remarque. Mais il y a des jours où on me rappelle ma « différence ». Par exemple la dernière fois je suis allée chez un médecin remplaçant pour un mal de dos : la première chose évidemment il me parle de mon obésité mais comme si j’avais la syphilis ! Une maladie honteuse ! « Vous avez un traitement pour ça ? » On en parle un peu et je passe à autre chose. 5 mn plus tard, alors qu’on parlait d’autre chose il revient à l’attaque avec « vous savez on fait des opérations qui marchent bien pour ça  » . Comment un mec qui ne me connaît pas qui ne connaît pas ce que j’ai vécu peut se mêler de ça. J’étais rouge de colère ! Ce genre de remarque sur moi ça va, je m’en fous mais sur une ado mal dans sa peau, ça peut faire d’énormes dégâts ! Quand les gens comprendront qu’il faut arrêter de culpabiliser les gens en surpoids tout ira mieux. Évidemment, ça ne se fera pas du jour au lendemain mais nous sommes la pour leur montrer que ces gens ont tort ! Continuons sans baisser les bras !

  4. Un petit coup de gueule de temps en temps ça fait du bien
    Les remarques bizarres oui ça existe mais bon faut passer outre.
    J’ai souvenirs d’un soir où je ne voulais pas aller me baigner et là une fille avec qui je parlais m’a sortis:
    « -Tu te baigne pas parce que t’es complexée?
    -Euh non j’ai juste mes règles »
    J’ai pas réalisé de suite, mais en n’en reparlant ça m’a choqué, enfin ça à plutôt choqué mes amis qui m’ont demandé si je l’avais pas rembarré et si j’étais pas vexée, mon caractère fait que ça me passe au dessus, mais quand même, de 1 non je ne suis pas complexé et de 2 c’est l’impression que je te donne? O.o
    Enfin voilà la minute anecdote personnelle, mais faut se dire que plus y a de rondeurs plus il y a de choses à aimer 😀

  5. Et si on pouvait vraiment voir ceux qui font ce genre de commentaires, je pense qu’on aurait de « grosses » surprises….. Tu sais, l’un des sports nationaux français, à part le shopping, c’est la critique, on ne sait pas ne pas critiquer, opposer et jamais d’une façon constructive alors on laisse dire, et on fait sienne la phrase de René Char, extraite des Matinales (1950) « Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s’habitueront. »
    Merci à toi pour ce billet.

  6. C’est ce que j’aime sur ton blog, ton franc parler, pas de langue de bois et des petits posts très personnels et parfois coups de gueule.

    Je n’ai eu qu’une seule fois ce genre de remarque sur le blog d’une personne y ayant atterri suite à un de mes commentaires sur le site Bonprix mais j’ai halluciné.
    C’était dans le genre « à votre stade il ne faut pas rester comme ça pour votre santé blablabla ».

    Depuis que je travaille pour MGT et que je suis un peu plus les commentaires des lectrices sur le page FB, je me rends compte qu’en fait les femmes rondes/grosses sont les pires !
    Leurs commentaires sur le physique peuvent vraiment être assassins, ce sont les moins tolérantes j’ai l’impression. Sans doute parce qu’elles projettent leurs complexes et d’un sens jalousent ou ne comprennent pas qu’on arrive à se sentir bien dans sa peau.

    Je trouve ce constat d’autant plus alarmant qu’il s’agit justement là de femmes dans la même situation que nous et non pas des minces qui se fendent de sarcasme ou de méchanceté !

  7. Tu me remontes le moral ma belle!!! Merci merci merci!!!
    J’aimerai tellement dire ça à certains… Depuis que je vis sur Paris je me sens parfois comme une extraterrestre….

  8. merci ma belle pour tes mots. Mon dieu comme ça fait du bien !
    Je n’en peux plus de tous ces gens sois disant bien pensant qui t’enfoncent. C’est tellement accepté et intégré par la société qu’on peut taper sur les gros …
    Parfois ça me rend tellement triste & parfois je lis des mots comme les tiens et ça me rend plus forte.

  9. en un mot : MERCI

    cette expérience m’est arrivé à la salle de sport, en plein court d’aquagym. Une totale inconnue qui parle de moi ouvertement, et qui se permet ensuite de venir vers moi et me donner des conseils et des contacts de chirurgiens car elle connait quelqu’un à qui ça a réussi.

    J’ai gardé mon calme mais ce genre d’attitude m’exaspère profondément.

  10. [Quel est la raison qui pousse cet personne à écrire ces remarques à un inconnu ]

    La « normalité » (prend bien note des guillemets) cette normalité régit par notre société actuelle qui veut qu’être gros ne soit pas conforme voir insultant, ce qui est effectivement ridicule bien que les gens qui se raccrochent à cela ne s’en rendent pas compte tant qu’on ne les enverra pas faire du sport, consulter un médecin pour qu’ils changent de couleur de peau, de taille, de religion, de façon de marcher et j’en passe, parce que pas conforme avec les mœurs de la société.

    Sur un forum de discussion un sujet sur les jolies femmes a été créé, chacun poste les photos de femmes qu’il trouve à son goûts, j’ai bien vue le truc arrivé, je suis donc « resté dans la norme » à savoir poster des photos de femmes ou je sais pertinemment que mes congénères masculin ne pourraient rien en dire (photos du genre Kate Beckinsale ) puis j’ai commencé à changer mon style de femme …

    La les smileys ont commencé à tomber, tout d’abord sans commentaire, puis après avec des phrases très courte du style « heu … non » etc …

    Parmi les membres il y a des gens intéressant qui m’ont donné l’impression d’attendre que quelqu’un poste des photos de filles rondes, et bien je ne me suis pas gêné, je note cependant que les membres plus « âgé » ou ayant une certaine expérience de la vie n’ont aucun problème avec les physiques « enveloppant » .

    Comprendre qui pourra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *