Catégorie : santé

Autiste asperger, avoir un diagnostic tardif en France

Le 2 avril est la journée de sensibilisation à l’autisme, tout au long du mois le sujet est abordé un peu partout. A mon tour de vous en parler 🙂
Certains se sont peut être posé la question puisque j’en parle parfois sur certaines plate-formes, suis-je concernée par l’autisme? La réponse est OUI, je suis actuellement en cours de diagnostic je suis dans le spectre de l’autisme, mon diagnostic est le syndrome d’asperger. J’ai envie de parler de mon expérience et apporter un témoignage de plus sur le sujet, je développe plus bas le point sur le diagnostic officiel et l’auto-diagnostic Je vais partager mon expérience concernant le diagnostic et vous parler un peu de l’autisme et de la situation en France.
[ Je ne suis pas experte, n’hésitez pas à me corrigez si vous trouvez mes propos offensants ou erronées.  J’ai ajouté des liens pour avoir plus d’informations, le sujet étant vaste et complexe, je ne développerai pas tout, mais je pourrais le faire plus tard ici ou en créant autre blog]

 

L’autisme?

(suite…)

Tous contre l’obésité, au détriment du soin du patient -Santé n°2-

Pour lutter contre l’obésité, il faut commencer par améliorer le soin apporté aux personnes obèses

Voici le second article consacré à la santé des personnes grosses/obèses/rondes, dans le précédent je vous présentais ma position sur le sujet. Je n’aime pas parler de ma vie privée et encore moins de santé, pourtant celle-ci m’éloignait parfois de mon blog. J’ai décidé de mettre à profit ces années passées chez les médecins et spécialistes en tout genre en partageant mes expériences, et par la même occasion l’expérience de certaines femmes que j’ai rencontré.

Mes prochains articles Santé seront liés à « l’obésité » (pour employer le terme médical). Je ne peux pas partager mon expérience sur le sujet en séparant tous ce qui est lié au poids car il ne resterait plus grand chose..c’est inévitable quand on dépasse un certain IMC.

Dans les campagnes contre l’obésité, tous le monde se focalise sur la nutrition et de la chirurgie bariatrique, du coup je n’en parlerai pas, il y a déjà une multitude de sujets la dessus. Certes c’est une des causes de l’obésité chez certaines personnes, mais il n’y a pas que ça. Si on veux lutter contre l’obésité efficacement il y a d’autres combats à mener en complément.

Je vais utiliser comme fil conducteur cette lutte, c’est un sujet inévitable qui influence les interactions entre les professionnels de santé et les patients obéses. Je vous expliquerais pourquoi selon moi le milieu médical gère mal l’obésité, la façon d’aborder le sujet est soit inadéquate, incomplète ou absurde. Ensuite je vous parlerez de la façon dont les gros sont accueillis, diagnostiqués et soignés. Je laisserais de coté les bonnes expériences qui sont surement majoritaire et je me focaliserais sur ce qui devrait être améliorer.  Le sujet est complexe et je ne pourrais pas développer toutes mes idées, j’espère seulement que ces débuts de réflexions pourrons créer des discutions, pour qu’on ose enfin aborder le sujet de la santé chez les gros et qu’on puisse remettre en question un système qui n’est pas sans failles.

(Je n’ai pas envie d’employer uniquement le mot obèse qui est le terme médical, ni « ronde », encore moin pour qu’on vienne ensuite me dire « ennh mais t’es pas ronnnde t’es obéz », bon appelons un « gros » un « gros », sans que cela soit négatif ni dégradant). (suite…)

La santé quand on est gros n°1 -Comment aborder le sujet-

Je suis lassée et révoltée de voir « la santé » utilisé pour buzzer et obtenir des clics ou encore comme argument marketing. Dans tous les cas, c’est un business! J’aimerai parler de quelques problèmes dont on ne discute pas assez, qui sont liés aux personnes grosses où à l’obésité mais pas seulement. J’ai tellement de choses en tête que je vais devoir écrire plusieurs articles.

Si vous me suivez, vous savez que je n’aime pas parler « santé ». Pour plusieurs raisons:

-La santé c’est personnel, ce n’est pas parce que je parle de certains sujets perso, que je dois renoncer à protéger les autres aspects de ma vie privée. D’ailleurs dans mes billets d’humeur, je parle très peu de moi, si je ne précise pas que c’est mon expérience, c’est que je me base plutôt sur mes rencontres, mes observations, l’expérience de mes amis ou mes lectrices.

– Ensuite dés qu’un gros parle de santé, il y a toujours en suspend la question de SA santé: on attends une justification ou une excuse valable. La plupart des gros sont vus comme irresponsables, parfois certains gros sont plus acceptables que d’autres, et parfois on peut les pardonner (d’être gros), mais pour cela il faut se justifier en avançant des raisons valables d’être gros comme: une maladie, un gros problème de santé ou un drame, dans ces cas là les gens se disent « bon ok toi tu as le droit », sous entendu « tu n’es pas responsable« , il y en a même qui insulte les gros en précisant « sauf ceux qui ont des problèmes d’hormones, mais ils sont rare », c’est trop gentil… Autres raison d’être pardonné, faire parti des gros qui ne veulent plus être gros et qui le prouve, en gros faut se justifier et prouver qu’on lutte activement pour rentrer dans le droit chemin!.. Je n’ai pas envie de donner ce pouvoir aux autres, je demande à ce qu’on me respecte en tant qu’être humain. Point. Je n’ai pas à me justifier, ou à prouver que je suis une bonne grosse pour accéder à mon statut d’humain. Surtout que jusqu’à preuve de justifications ou d’excuse, les gros sont tous considérés comme des personnes irresponsables et/ou malade

(suite…)